Afrique-Développement : Le Maroc, un partenaire de développement fiable pour l’Afrique, dixit Nancy Tembo

Brazzaville, 28 Mai (MAP/ACI) – Les pays africains doivent prendre exemple des progrès réalisés par le Maroc dans différents domaines pour stimuler le développement et créer la richesse, a indiqué le 27 mai à Lilongwé en Malawi, la ministre malawienne des Affaires étrangères, Mme Nancy Tembo.

« Investir dans une éducation de qualité et pour tous constitue une condition sine qua none pour assurer le développement et l’intégration de l’Afrique », a déclaré Mme Tembo, lors d’une rencontre de commémoration de la Journée de l’Afrique  que l’Ambassade du Royaume a organisé à Lilongwe en collaboration avec l’Union africaine (Ua).

Elle a souligné que cette journée est une occasion pour engager une réflexion profonde sur l’avenir que nous voulons pour l’Afrique, indiquant que l’accès à la digitalisation et aux nouvelles technologies de l’information et de la communication est également un facteur primordial pour assurer une meilleure éducation pour les générations futures et renforcer la compétitivité du marché africain. 

La ministre a, de même,  indiqué que les pays africains doivent travailler ensemble et déployer davantage d’efforts pour assurer que le grand potentiel dont ils regorgent soit exploité au profit des populations du continent.

Pour sa part, le Chargé d’Affaires du Royaume à Lilongwe, M. Abdelkader Naji, a relevé que la Journée de l’Afrique est l’occasion de célébrer la diversité et la réussite du continent, de mettre en valeur le potentiel culturel et économique dont il jouit et de jeter la lumière sur les progrès réalisés dans la poursuite des objectifs de développement durable.

« Avec un esprit de profonde détermination et un engagement fort, le Maroc continue de multiplier ses efforts pour bâtir l’Afrique que nous voulons », a-t-il soutenu. Il a rappelé  que le Royaume, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a fait de l’Afrique une priorité absolue de sa politique étrangère, fondée sur des relations bilatérales anciennes, profondes et fortes avec de nombreux pays du continent.

Le diplomate marocain a évoqué, à cet effet, la construction du port de Dakhla qui servira de hub et de passerelle reliant l’Afrique, l’Amérique et l’Europe, notant que le Royaume a signé plus de 1.500 instruments de coopération, liant le Royaume à plus de 80% des pays africains, couvrant des domaines aussi variés que l’enseignement supérieur, la formation des cadres, la santé, les infrastructures, les énergies renouvelables, l’assainissement et l’eau potable.

« Dans le domaine de l’éducation, l’engagement du Maroc est non seulement national, mais aussi continental. Le Royaume a mis en place des programmes d’échange pour promouvoir l’échange de connaissances et de bonnes pratiques », a-t-il ajouté.

Il a, également, fait savoir que le Royaume a investi dans le renforcement des infrastructures éducatives en Afrique et s’est positionné pour devenir aujourd’hui une destination de choix pour les étudiants africains. (MAP/ACI)

Articles Similaires

DERNIÈRES PUBLICATIONS

FansJ'aime
SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner