Congo/Economie : Vers la mise en œuvre  du plan stratégique du Cerape

Brazzaville, 25 Juin (ACI)- Les participants à l’atelier final de validation des plans stratégiques et de communication du Centre d’études et de recherche sur les analyses et politiques économiques (Cerape), organisé, du 25 au  27 juin prochain à Brazzaville,  vont les adopter, en vue de leur mise en œuvre.

Pour le coordonnateur du Cerape, le Dr Jean Christophe Boungou Bazika, ces outils  vont servir de guide dans le fonctionnement de ce centre et les activités réalisées que ce soit au niveau de la recherche, de la diffusion des résultats de la recherche mais aussi de la formation des membres et d’autres acteurs.

« Le Cerape ne fait pas que de la recherche mais il fait de la recherche pour pouvoir influencer  le politique et accompagner les  acteurs pour améliorer leurs capacités et leurs stratégies en vue d’améliorer les performances des politiques publiques », a expliqué le Dr Boungou Bazika.

Le Cerape intervient, en effet, dans les secteurs économiques et sociaux, notamment, dans l’agriculture, l’entrepreneuriat, la micro-finance, la santé, l’éducation, des secteurs jouant un rôle important dans le processus de développement d’un pays.

Photo de famille des participants à l’atelier de validation du plan stratégique du Cerape

Ces plans ont été élaborés et actualisés avec le partenariat de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (Acbf) basée au Zimbabwe pour trouver des financements nécessaires afin que ces plans soient mis en œuvre.

A cette même occasion, la coordonnatrice du programme de renforcement du leadership africain pour l’adaptation au climat (Salca), Mme Seyriam Anoushie Agbemenya a expliqué à la presse qu’il n’y a  pas de budget arrêté pour le plan stratégique du Cerape mais un budget global puisque c’est une initiative de l’Acbf avec un budget de 5 mille dollars pour les quatre institutions sélectionnées pour renforcer leurs stratégies.

Le programme Salca a fait de sorte que chaque institution puisse avoir sa propre organisation, ses propres documents et beaucoup d’autres activités avec les fonds de l’Acbf, a-t- elle mentionné. Le projet Salca s’est focalisé particulièrement sur le changement climatique. De façon particulière, le projet Salca renforce, dès les trois premier mois, les capacités des institutions dans la recherche, les études et le partenariat.

Le Cerape est une organisation renfermant quatre composantes à savoir, le Congo, la République démocratique du Congo (Rdc), le Cameroun et la République Centrafricaine.

Ouvrant les travaux de l’atelier de validation, le président du conseil d’administration du Cerape, M. Isidore Ondoki s’est dit satisfait de la présence des administrations publiques en tant que comité de pilotage. Il a appelé les participants à s’approprier ces documents pour permettre d’améliorer ces plans. (ACI/Sosthène Euphrasie Milandou)

Articles Similaires

DERNIÈRES PUBLICATIONS

FansJ'aime
SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner