Congo/éducation : Ouverture imminente d’un établissement spécialisé des mines à l’Université Denis Sassou Nguesso

Brazzaville, 17 juin (ACI) – La société Soremi prévoit de contribuer à l’ouverture d’un quatrième établissement, celui-ci spécialisé dans les domaines des mines, de l’hydraulique et de l’énergie à l’Université Denis Sassou Nguesso (Udsn) de Kintélé, pour l’année académique 2024-2025.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat tripartite entre l’Udsn, l’Université de géologie de Chine et la société Soremi, a annoncé la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, Mme Delphine Edith Emmanuel, à l’issue d’une réunion de travail avec le directeur de la société Soremi, M. Shenghong Cheng.

À cette occasion, elle a précisé que ce nouvel établissement permettra de renforcer l’offre éducative et les compétences locales dans ces secteurs stratégiques que sont les mines, l’énergie et l’hydraulique.

Pour le président de l’Udsn, M. Ange Antoine Abena, ce partenariat illustre une collaboration fructueuse et durable entre les universités et les entreprises, ouvrant la voie à une formation pratique directement sur le terrain pour les étudiants de l’Université Denis Sassou Nguesso.

Les deux parties pendant les échanges

« Le projet de partenariat tripartite est très pertinent, d’autant plus que la société Soremi, une entreprise minière installée chez nous, propose à l’université quelque chose de très significatif. Vous savez que nous formons des jeunes dans les domaines de la science et de la technologie », a déclaré M. Abena.

Ce projet prévoit, notamment, l’installation d’une salle multimédia moderne pour des formations à distance, la mobilité des enseignants, ainsi que la création d’un laboratoire dédié aux mines. Ce laboratoire, destiné à devenir une ressource nationale, devrait également bénéficier au ministère des Mines, a souligné le président de l’Udsn.

Outre ces initiatives, la société Soremi entend offrir des bourses aux étudiants les plus méritants et faciliter les stages sur le terrain. De plus, elle proposera des projets à court et moyen terme pour renforcer cette coopération.

Le directeur de la société Soremi a indiqué que ce partenariat s’étendra progressivement à d’autres universités du Congo, permettant d’exploiter les ressources éducatives et technologiques chinoises pour le développement de l’enseignement supérieur congolais.

Cette collaboration avec l’Université Denis Sassou Nguesso, a-t-il poursuivi, servira de modèle pour faciliter un lien plus étroit avec les universités chinoises et bénéficier des avantages offerts par ces ressources.

Les bases de ce projet ont été établies en avril, lors de la visite à Brazzaville d’une délégation de l’Université de Géologie de Chine pour explorer les possibilités de créer une école des mines, de l’énergie et de l’hydraulique à l’Université Denis Sassou Nguesso. (ACI/Berninie Dédé Massamba)

Articles Similaires

DERNIÈRES PUBLICATIONS

FansJ'aime
SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner