Congo/Forets : Les sénateurs sensibilisés aux enjeux de la  Ciar

BRAZZAVILLE, 20 JUIN (ACI)- La ministre de l’Economie forestière, Mme Rosalie Matondo, a sensibilisé, le 19 juin à Brazzaville, le Sénateurs aux enjeux de la première Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement (Ciar), prévue du 2 au 5 juillet prochain dans la capitale politique.

Au cours d’une audience que lui a accordée le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, elle a expliqué que cette conférence mettra en lumière le rôle crucial des forêts dans la régulation du climat. A cette occasion, elle a sollicité l’implication des parlementaires.

Organisée par le gouvernement du Congo en partenariat avec la Commission de l’Union africain et les Nations unies sur les forêts, cette initiative de la décennie africaine et mondiale est une proposition du Président de la République, M. Denis Sassou- N’Guesso, exprimée lors de la Cop 27, tenue en novembre 2022 à Charm el-Cheikh en Egypte.  

La Ciar a pour objectif d’adopter une stratégie mondiale d’afforestation et de reboisement, incluant des actions prioritaires sur les aspects techniques, scientifiques et financiers. Elle vise à préparer l’inclusion de la Décennie africaine et mondiale du reboisement dans l’agenda des Nations unies, par le biais d’une déclaration africaine et mondiale sur l’afforestation et le reboisement.

«Cette initiative salvatrice qui part du Congo, a été endossée par les Chefs d’État et de Gouvernement de l’Union africaine en 2023 à Addis-Abeba en Éthiopie. Notre ambition est qu’elle soit adoptée par les Nations Unies pour qu’elle devienne planétaire », a déclaré Mme Matondo à la presse.

A cette occasion, elle a jugé nécessaire d’informer la population pour la tenue de cette conférence et des conclusions qui vont en découler. (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)

Articles Similaires

DERNIÈRES PUBLICATIONS

FansJ'aime
SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner