Congo/Société : Le gouvernement réaffirme son engagement pour l’intégration des réfugiés

BRAZZAVILLE, 20 JUIN (ACI) – Le gouvernement de la République du Congo a réaffirmé, à l’occasion de la Journée mondiale du réfugié, son engagement envers la protection et l’intégration des réfugiés sur son territoire.

Célébrée le 20 juin de chaque année, cette journée vise à sensibiliser le public sur la situation précaire des réfugiés à travers le monde et à promouvoir la solidarité et l’assistance humanitaire en leur faveur.

Le ministre de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public-privé, M. Denis Christel Sassou Nguesso, a fait savoir, dans une déclaration lue à cet effet, que le Congo a ratifié divers textes pertinents en matière de protection des réfugiés, notamment, les conventions de Genève de 1951 et de l’Oua de 1969 et fait de la question des réfugiés une préoccupation majeure.

Placée cette année sous le thème « Les solutions durables et l’inclusion des réfugiés dans les systèmes nationaux »,  avec le slogan « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées », le Congo se joint à la communauté internationale pour promouvoir une approche holistique visant à intégrer les réfugiés dans la société.

« Ce thème, qui épouse le contexte humanitaire actuel, s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement qui a accueilli à ce jour sur son territoire 65.095 réfugiés et demandeurs d’asile en provenance de quelques pays de la région et du monde. Le pays continue de démontrer une hospitalité remarquable sans distinction de sexe, de religion ou d’opinion », a dit le ministre en charge de la Coopération.

Selon lui, la récente promulgation de la loi 41-2021, fixant le droit d’asile et le statut de réfugié, renforce le cadre juridique du Congo pour une meilleure protection internationale et garantit l’égalité des droits entre réfugiés et nationaux.

De même, des initiatives telles que des campagnes d’inclusion économique dans les départements de la Likouala, de la Sangha, de Pointe-Noire et de Brazzaville, témoignent de l’engagement continu du gouvernement à améliorer la vie des réfugiés et des demandeurs d’asile, en collaboration avec divers acteurs publics et privés.

Dans la recherche des solutions durables aux défis des réfugiés et demandeurs d’asile, le gouvernement prévoit d’adopter le document sur la strategie nationale d’asile. Il s’agit d’un instrument de plannification pluriannuelle et de coordination de l’action du Gouvernement dans la gestion des réfugiés considérés comme agents de développement.

Reconnaissant les défis posés par le contexte économique et financier actuel et en dépit des tendances mondiales focalisées sur d’autres crises mondiales, le gouvernement a souligné l’importance du soutien des partenaires internationaux et des donateurs pour renforcer ses efforts humanitaires.

« Ce fardeau se doit d’être porté par tous, à travers les solutions durables comme la réinstallation, le rapatriement volontairement consenti et d’autres approches. C’est pourquoi les Etats doivent continuer à travailler en synergie pour relever au mieux les défis liés à cette épineuse question », a déclaré M. Christel Sassou Nguesso.

Rappelant que le Congo a créé en 2023 la plateforme d’appui aux solutions pour les réfugiés centrafricains, facilitant la coordination régionale et la formulation de politiques efficaces. Il a souhaité que ce genre d’initiative soit multiplié pour plus de solidarité et d’efficacité dans les réponses à donner aux problèmes des réfugiés et demandeurs d’asile.

Cette plateforme  regroupe en son sein le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Soudan, le Soudan du sud, la Rdc et le Congo. Elle est soutenue par le Haut-commissariat aux réfugiés (Hcr). (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)

Articles Similaires

DERNIÈRES PUBLICATIONS

FansJ'aime
SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner