Niari/Education : Des tentatives de tricherie  démasquées au baccalauréat à Dolisie

BRAZZAVILLE, 20 JUIN 2024 (ACI) – Le lancement des épreuves écrites du baccalauréat général 2024 a été émaillé d’incidents liés à des tentatives de tricherie, le 18 juin au lycée d’excellence de Bounda à Dolisie, dans le département du Niari.

Un candidat libre a été interpellé au centre de Dolisie D, après avoir tenté de se substituer à un autre candidat. «Il y a une non-conformité d’identité avec ce candidat libre. Sa carte d’accès n’est pas conforme à celle délivrée par la direction départementale. Il y a flagrance ici», a expliqué le chef de centre Dolisie 2 B et D,  M. Médard Ngouala Mabondzo.

Par ailleurs, dès la première épreuve, des actes d’indiscipline ont été relevés au centre du CEG central. Selon le délégué des jurys, le docteur Elenga, certains candidats ont tenté de modifier la disposition des tables-bancs pour faciliter la fraude. «La tentative est plus ou moins avérée», a-t-il déclaré, assurant que de telles situations seront systématiquement corrigées.

Lors du lancement officiel de ces épreuves, le préfet Gilbert Mouanda Mouanda, a exhorté les 3402 candidats, dont 1749 filles, à composer sereinement sans tricher.

«Le conseil que je vous donne, c’est celui de vous abstenir de tricher, chacun se concentre sur ce qu’il a à faire. Ne faites pas confiance aux autres car vous pourriez, également, être tenté de tricher, ce qui serait faux. Alors que vous-même, vous auriez pu trouver la bonne réponse», a interpelé  M. Mouanda Mouanda.

Au total, 264 candidats libres, dont 141 filles, composent aux côtés des candidats officiels répartis dans 11 centres du Niari.

Un détenu ayant été autorisé à passer les épreuves à la maison d’arrêt a été visité par le directeur départemental de l’Éducation. (ACI/Prisca MBOUALE)

Articles Similaires

DERNIÈRES PUBLICATIONS

FansJ'aime
SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner